Bienvenue cher visiteur !

Nous sommes heureux de vous accueillir sur le site officiel de notre association

Vin, Terroir et Gastronomie !

 

N'hésitez pas à arpenter les diverses rubriques que nous vous proposons afin de mieux découvrir

qui nous sommes et ce que nous faisons !

Le site est toutefois très jeune et toujours en construction, il manque donc du contenu mais nous y travaillons d'arrache-pied ! Merci de votre compréhension et bonne visite !


Un grand MERCI !


Ce 15eme salon VTG a été couronné de succès à tel point qu'il se pourrait bien que

ce soit l'année du record de fréquentation !

Nous vous ferons connaître les chiffres exacts dès que nous les aurons !

 

Nous remercions donc tous les acteurs de cette réussite, à savoir l'ensemble des exposants, les membres de l'association VTG et surtout les visiteurs et acheteurs qui sont au rendez-vous chaque année.

Un grand merci aussi aux différentes associations  qui ont participé au concours de cuisine. Et nous réitérons nos félicitations au club de Basket qui a remporté le concours 2017 !

Merci, toujours, à nos amis italiens de Campo Ligure, qui nous ont fait l'honneur de leur présence en nombres ! Bravissimo !

Merci encore aux restaurateurs du Nord Isère qui nous ont régalé lors du lunch d'accueil des exposants.

Merci tout particulier à Michel Biard, membre VTG cuisinier en chef, à qui l'ont doit le fameux gratin de fruit de mer tant convoité, souvent copié, jamais égalé, proposé lors du repas du samedi soir.

 

Nous vous retrouverons avec plaisir et impatience l'année prochaine sans faute,

le week-end du 20 et 21 octobre 2018 pour la 16eme édition du salon  !

 

 

Quelques photos représentatives du salon ! Plus de photos dans la rubrique galerie !


Le Point - Gastronomie

Les Arlots fleurent le gros lot (dim., 19 nov. 2017)
À la carte. Dans son néo-bistrot du 10e arrondissement, "resté dans son jus", le trublion culinaire Thomas Brachet émerveille nos papilles.
>> Lire la suite

Jean-François Piège : la ganache montre sa truffe (sam., 18 nov. 2017)
VIDÉO. Le chef du Grand Restaurant à Paris vous confie chaque samedi ses secrets. Ce week-end, une recette de son nouveau livre dédié aux desserts.
>> Lire la suite

Aix-en-Provence, l'effervescente (mar., 14 nov. 2017)
Du cours Mirabeau aux ruelles de la vieille ville, Le Point.fr vous propose sa sélection de bonnes tables à moins et à plus de 30 euros.
>> Lire la suite

Jean-François Piège : le gratin tombe dans les pommes (sam., 11 nov. 2017)
VIDÉO. Le chef du Grand Restaurant à Paris vous confie chaque samedi ses secrets. Ce week-end, une recette de son nouveau livre dédié aux desserts.
>> Lire la suite

Toulouse : nos bonnes tables à moins de 30 euros (ven., 10 nov. 2017)
De la place du Capitole aux Carmes en passant par Saint-Étienne ou les Chalets, Le Point.fr vous propose sa sélection de restaurants.
>> Lire la suite


Le saviez-vous ?

Pourquoi le vin est-il conditionné en bouteille de 75cl plutôt qu'1 litre ?

 

C'est en effet une exception dont l'origine remonte au XIXe siècle* et qui est un héritage de nos voisins britanniques !

 

Les anglais étaient les principaux clients des agriculteurs viticoles français, notamment bordelais.

Hors, le système de mesure de nos voisins "so british" n'a jamais été le même que nous.

Leur unité de mesure appelée "gallon impérial" valait précisément 4,54609 litres.

De quoi s'arracher les cheveux en calcul de conversion !

 

Pour éviter un tel casse-tête, le vin était transporté dans des barriques de 225 litres, soit 50 gallons environ.

Ces 255 litres correspondent à 300 bouteilles de 75 cl;

le calcul devenait autrement plus simple !

1 barrique = 50 gallons = 300 bouteilles

 soit 1 gallon = 6 bouteilles !

 

 C'est pourquoi le vin est encore aujourd'hui conditionné en caisses ou cartons de 6 ou 12 bouteilles !

Illustration Jacques Vié
Illustration Jacques Vié

*19ème siècle

Livre D'or

 

N'hésitez pas à nous laisser un petit message !

Commentaires : 1
  • #1

    Dom sagnal (samedi, 08 octobre 2016 19:15)

    Félicitation pour ce site .Un vrai travail de pro.
    Merci Yoann pour le temps passé et ta patience avec tes jeunes vieux éléves (dans l'autre sens ça marche aussi).